Et si vous partiez en retraite pour vos prochaines vacances ?

Et si vous partiez en retraite pour vos prochaines vacances ?

26 juin 2018 0 Par Sophie

Si vous avez tendance à vous énerver facilement, être fatigué tout le temps, accro aux cafés ou dépendant de votre portable, cet article est fait pour vous !

Nous mangeons trop et trop souvent, nous cogitons en permanence et sur-sollicitons notre mental hyperactif par une multitude d’excitations. Les cours de yoga, les cercles de méditation et les ateliers de qi gong, tai-chi et cie, se développent en flèche pour contrer le mauvais sort et nous permettre de développer notre équilibre. Mais une autre méthode de remise à plat de nos émotions commence à avoir le vent en poupe. Elle est facile d’accès et remet au goût du jour une pratique vieille comme le monde : c’est la retraite.

• La retraite, seulement un truc de bobo ?

La retraite est une période précise dans notre vie où nous choisissons de nous retirer de la société, de notre rythme de vie et de nos habitudes toxiques pour faire le point, réfléchir ou méditer afin de prendre du recul sur notre existence. Synonyme de paix et d’introspection, elle se fait uniquement avec notre coeur, notre âme et notre corps. Elle est la construction de notre route personnelle, spirituelle ou tout simplement de nature physique, de repos, de détente, d’une prise de recul sur notre vie… La retraite est l’outil idéal pour retrouver son « moi profond ».

• Où et comment se pratique la retraite ?

La retraite revêt différentes formes et bien des aspects, en fonction des personnes, des lieux, du mode de pensée et de la manière de vivre l’expérience. Tour d’horizon des grandes catégories que nous retrouvons en France :

La retraite dans le silence (ou méditative)

Elle s’inscrit dans la tradition monastique que nous retrouvons très fortement développée dans le courant chrétien ou bouddhique. C’est la retraite méditative en Inde à la Julia Roberts dans le film tiré du merveilleux livre “Mange, prie, aime”. Vous savez, ce monastère où certains choisissent de ne plus parler pour apprendre à moins cogiter. Si vous cherchez un peu en France, vous allez rapidement découvrir, que près de chez vous, il existe des structures qui proposent ce type de prestations (couvent, prieuré, monastère…). Elles sont souvent proches de la nature et proposent un cadre plutôt doux et propice à la détente. Elles sont ouvertes à toutes celles et ceux qui cherchent l’épanouissement et la paix intérieure.

La retraite « normale »

C’est exactement la même chose que la retraite dans le silence, à la différence près que vous avez le droit de parler. Ce sont des lieux où nous pouvons pratiquer différentes activités de découvertes, jobs collectifs et d’enseignements. L’univers y est moins acétique que dans l’hermétisme de la parole et les concepts de fratrie et d’entraide sont des valeurs fortes et implicitement développées. Celles-ci sont mixtes et ouvertes sur le monde, sans jugement de valeur dogmatique ou de croyances diverses. Bref tout le monde est le bienvenu ! Deux endroits à conseiller me viennent directement à l’esprit, connus et reconnus pour le cadre magnifique qui les entoure et la qualité de ses intervenants :

monastère

Le monastère du val de Consolation, dans le Jura, un endroit magnifique et préservé dans une nature intacte, habitué aux séminaires autour du développement personnel.

Le village des pruniers qui est une touche intemporelle d’Asie, à 85 kilomètres de Bordeaux, et une star dans le domaine. Il propose la pratique de la pleine conscience au travers des enseignements bouddhistes de Thäy.

La retraite nouvelle génération

On en voit fleurir un peu partout. Elle se définit comme la somme d’ateliers participatifs de découvertes, d’éveil et de développement personnel, dans la nature au sein d’un groupe éphémère, encadré par quelques accompagnateurs. Elle se différencie d’une retraite pure et dure car elle n’est pas limitée à une structure et à des règles précises. Néanmoins, la retraite moderne a une date de début et de fin. Elle est plutôt conseillée à celles et ceux qui souhaitent se développer intérieurement au sein d’un groupe que dans la solitude que proposent les différentes structures citées plus haut.

Par exemple, la ferme du ravin bleu, dans le 77, propose une retraite « éveil corps et âme » où un certains nombre d’activités et d’enseignements sont proposés.

La retraite couplée au jeûne

La retraite permet un nettoyage en profondeur de nos aspirations et s’accompagne mécaniquement d’une hygiène de vie propre à la santé de notre corps. Le jeûne du corps est propice au jeûne de l’esprit, et les deux ensembles forment un couple incroyable de nettoyage, d’une purification traversant les affres de notre organisme.

Mais le jeûne n’exclue pas la pratique d’activités, par exemple la randonnée. Il existe actuellement plus de 100 structures qui proposent un accompagnement encadré, souvent par un naturopathe, dans des lieux magiques de nature et de détente.

Le temps d’un weekend ou d’une semaine par exemple, prenez du temps pour vous à 2h de Paris, en pleine nature, avec Félicie, coach Yoga, pour revitaliser votre corps grâce au jeûne, la randonnée et de nombreuses activités.

L’autre formule du jeûne, dans le cadre d’un retour à soi-même, c’est celui dans un institut de repos, de détente, de formation. Je pense tout de suite à l’institut pranaHvital, qui est un centre de bien-être, naturopathique et d’hygiène vitale, tenue par un pharmacien devenu naturopathe. De nombreuses formations y sont proposées et des retraites en jeûne également.

 

Le voyage, un mode formidable d’introduction à la vie

La retraite n’est pas obligatoirement confinée dans un cadre précis. Le voyage, seul, uniquement avec son sac, au concours des paysages d’un lointain pays, d’une langue étrangère, de coutumes âprement différentes, est tout aussi riche d’enseignements !

Alors, que cela soit une journée dans la forêt, une semaine dans une communauté, un mois au cours d’un voyage, je vous invite à accueillir la retraite dans votre vie, celle de votre coeur, de votre corps et de votre esprit !

Mon expérience – par Adrien de Juste Naturo