À votre écoute au 01 73 74 71 72
LIVRAISON GRATUITE dès 45€ d’achat
Détox : infos et intox

Détox : infos et intox

Avant toute chose, rappelons les buts d’une cure de détox :

  1. Arrêter de surcharger l’organisme avec des toxines (substances chimiques dans l’alimentation ou l’environnement ou produites par notre propre métabolisme) et des excès alimentaires « encrassants »,
  2. Purifier en délogeant les toxines qui se sont accumulées au sein des tissus (remise en circulation dans les liquides corporels),
  3. Drainer ces toxines en circulation vers toutes les « portes de sortie » (intestins, foie, reins, peau et poumons) pour les éliminer en dehors du corps.

On parle de cure car il s’agit d’une opération « coup de poing », limitée dans le tems, et assez stricte au niveau des règles pour maximiser les résultats.

La « cure détox » est différente d’une « détox quotidienne » qui vise à avoir globalement, jour après jour, une alimentation hypo-toxique et une hygiène de vie favorisant l’élimination.

« La détox est inutile »

SOUVENT FAUX.

Le corps sait se détoxifier même sans cure. Il possède une formidable machinerie interne pour neutraliser et éliminer quotidiennement la plupart des toxines. Malheureusement, l’alimentation actuelle (ultra-transformée, et inondée de pesticides et autres substances chimiques) et nos modes de vies stressants dans des environnements souvent pollués font que cette élimination naturelle est souvent ralentie : les toxines s’accumulent alors plus facilement dans l’organisme. La cure détox permet de passer un bon coup de balai pour redémarrer sur de meilleures bases.

« La détox fait maigrir »

EN PARTIE VRAI.

Ne confondons pas la cure détox avec un régime. Le régime vise à perdre du poids, alors que ce n’est pas l’objectif de la détox : la détox vise à assainir l’organisme. Néanmoins, on observe souvent une légère perte de poids lors d’une cure détox (en fonction de sa durée) : cette fonte est la résultante du changement vers une alimentation hypo-toxique (plus riche en fibres, moins riche en sucres industriels et acides gras saturés), moins excédentaire (moins riche en calories) et un mode de vie plus sain (plus d’activité physique).

« La cure détox est sans danger »

FAUX.

La remise en circulation des toxines (pesticides, métaux lourds, résidus de médicaments, déchets métaboliques…) provoque souvent des « crises curatives » pendant la cure : maux de tête, diarrhées, faiblesse, nervosité, etc. Ces signes sont tout à fait normaux tant qu’ils restent temporaires. Chez les personnes trop faibles avant la détox, la cure peut provoquer des vertiges, troubles du sommeil, variations du rythme cardiaque, hypoglycémies, etc… C’est pourquoi la cure détox n’est pas conseillée à tout le monde et dans certains cas il conseillé de consulter un professionnel de santé ou un naturopathe avant de démarrer une cure détox.

« Tout le monde peut faire une cure détox »

FAUX.

Pour faire une cure de détox il faut être en bonne santé (c’est à dire pas trop fatigué, ni malade depuis plusieurs semaines) car elle requiert suffisamment d’énergie pour déloger les toxines. De plus, elle nécessite que les « portes de sorties » soient bien opérationnelles pour drainer les toxines.

Les personnes fragiles qui souhaitent faire une cure doivent se faire accompagner par un professionnel de santé (ou un naturopathe).

Les cures détox sont dans tous les cas déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes car elles remettent en circulation des toxines qui pourraient passer dans le placenta ou dans le lait. Mieux vaut alors se contenter d’une alimentation hypo-toxique.

« On peut faire une détox n’importe quand et autant de temps qu’on veut »

FAUX.

Faire une cure détox, ça ne s’improvise pas car cela nécessite une phase de « préparation » et de « reprise » (dont la durée doit être au moins égale à la cure en tant que telle). Il faut donc un minimum de préparatifs pour s’organiser dans son agenda, planifier les menus, les activités relaxantes et drainantes.

Au niveau de la durée, pour les débutants, il est vivement conseillé de commencer modestement avec une cure de 3 à 7 jours. En effet, le corps apprend petit à petit ce nouveau mode de fonctionnement ; il ne doit pas être brusqué. Les personnes habituées pourront ensuite se lancer dans des cures plus longues et ambitieuses (de 10 à 30 jours).

« Faire une détox signifie ne plus rien manger »

FAUX.

Dans la cure détox on mange la plupart du temps des aliments solides, mais en quantité raisonnable et surtout de haute qualité nutritionnelle : riches en vitamines, minéraux, enzymes, anti-oxydants, et générant peu de déchets métaboliques. C’est une alimentation essentiellement végétale.

Le jeûne est une forme de cure détox extrême, au cours de laquelle on n’ingèrera aucun aliment solide : juste de l’eau, des bouillons et tisanes. Il vaut mieux faire un jeûne dans un centre spécialisé (réseau FFJR « jeûne et randonnée » par exemple) car ce protocole est très exigeant vis-à-vis de l’organisme.

Ajouter un avis