À votre écoute au 01 73 74 71 72
LIVRAISON GRATUITE dès 45€ d’achat
A la découverte du jeûne avec Félicie Dekyvère de Félicie Yoginise

A la découverte du jeûne avec Félicie Dekyvère de Félicie Yoginise

Professeure de yoga, coach en développement personnel et entrepreneure, Félicie Dekyvère nous fait part de son expérience du jeûne : pourquoi et comment s’est-elle lancée ? Quels ont été les bienfaits ? Une interview qui, on l’espère, vous apportera des réponses et vous donnera envie de tenter l’expérience !

Bonjour Félicie, peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?

Je m’appelle Félicie Dekyvère, j’ai 30 ans. Après quatre ans d’expérience professionnelle en stratégie et finance je me suis rendue compte, à l’occasion d’un drame personnel, que mes activités ne faisaient plus sens pour moi. ​J’ai donc décidé de transformer cet événement en opportunité : j’ai quitté mon emploi et ai pris du temps pour moi. J’ai aussi découvert des outils de développement personnel puissants comme l’ennéagramme, la PNL, le CNV, etc. qui ont totalement changé ma vie !

Aujourd’hui où en es-tu professionnellement ?

Suite au drame personnel que j’ai évoqué, j’ai décidé de me lancer dans le milieu du développement personnel. Je me suis formée pendant 2 ans en « Life coaching », en ennéagramme et en kinésiologie. J’ai également effectué une formation afin de devenir professeure de yoga.

Depuis plusieurs années j’organise également des retraites détox jeûne / yoga en Normandie, pour partager avec les autres mon quotidien.

Peux-tu nous parler de ton expérience avec le jeûne ?

J’ai découvert le jeûne grâce à une de mes cousines il y a 10 ans. Elle avait fait un jeûne à la suite de sa troisième grossesse. Elle en est ressortie radieuse, pleine de vitalité, avec une peau sublime !

A cette période-là, j’étais perplexe voire révoltée. Je me disais qu’il n’y avait vraiment plus de limites à ce que l’on proposait pour le bien-être. Et je trouvais que c’était n’importe quoi de dire aux gens de ne pas s’alimenter pendant une semaine pour se sentir mieux !

J’étais persuadée que je serais incapable de le faire ! Je mange beaucoup et j’aime tellement ça… C’est la maladie de mon père qui m’a poussé à accomplir ma première semaine de jeûne et à dépasser mes limites. Je pensais m’infliger une punition, en réalité c’était le plus beau cadeau que je pouvais faire à mon corps.

Pendant cette semaine, j’ai découvert que chaque organe a une utilité bien propre et est indispensable pour former un tout. Ça peut paraître banal, mais jusqu’à présent je considérais que j’avais simplement un corps qui me permettait de me mouvoir. Et comme j’avais vraiment toujours mille choses à faire, le corps n’avait qu’à suivre.

Avec le jeûne j’ai appris que j’étais autosuffisante et que j’étais capable de faire quelque chose toute seule pour moi et par moi-même. Et croyez-moi c’était une grande découverte !

Quels ont été les bienfaits du jeûne sur toi ?

Au niveau du corps certaines petites maladies bénignes que je traînais depuis longtemps sont parties. Mes cicatrices ont disparu. J’avais de l’eczéma, je n’en ai plus. Mes ridules se sont estompées et ma peau est devenue plus belle et tonique. Cela m’a aussi permis de perdre mes kilos superflus.

Côté mental, j’avais clairement l’esprit plus vif. J’ai d’ailleurs réalisé une formation juste après cette semaine de jeûne et je n’ai jamais été aussi efficace. Cela m’a également permis de gérer des situations très dures. En effet, la première semaine de ce jeûne, mon père est décédé. Cette expérience m’a permis de gérer la situation avec un calme inattendu. Je ne sais pas comment je l’aurais vécue sinon.

Pratiques-tu le jeûne régulièrement ?

Oui, c’est devenu mon rituel de fin d’été. Je jeûne la dernière semaine d’août.

A côté, pendant l’année, je fais régulièrement des jeûnes d’une journée pour maintenir les bénéfices de l’auto-restauration et éliminer au fur et à mesure les toxines accumulées.

Peux-tu nous en dire plus sur tes retraites détox ?

Elles ont lieu plusieurs fois par an, aussi bien en hiver qu’en été. Elles durent de 3 à 7 jours, en fonction du temps dont vous disposez et se font sur la côte d’opale, à Hardelot Plage. Il s’agit donc d’une retraite où l’on jeûne, mais si cela ne vous convient pas, il est possible de s’astreindre une alimentation vegan.

A la découverte du jeune

Mon objectif est de proposer une semaine pendant laquelle on prend vraiment soin de soi. Un retour à des choses plus simples mais avec une vraie touche moderne : faire du yoga deux fois par jour, se retrouver dans une maison conviviale comme si on était en famille, organiser des ateliers pour développer des cosmétiques naturels, proposer des ateliers zéro déchet, des massages… Et boire des jus PAF également !

L’idée de ces randonnées est vraiment de se ressourcer, de se recentrer sur soi-même, sur les choses vraiment importantes, mais aussi d’apprendre à se dépasser.

Merci Félicie !

www.feliciedekyvere.com

A la découverte du jeune

par Alexandra Belin
Responsable Marketing et Communication chez PAF

Ajouter un avis