Yoga prénatal : quels bienfaits sur la grossesse et la maternité ?
- -
10/15/19

Yoga prénatal : quels bienfaits sur la grossesse et la maternité ?

Aujourd’hui nous interrogeons Alexandra, maman d’une petite fille de 6 mois, sur son expérience avec le yoga prénatal. Découvrez tous les bienfaits de cette pratique pour maman et bébé !

Comment se déroule une séance de yoga prénatal ?

Le déroulement d’une séance de yoga prénatale est assez similaire à celui d’une séance de yoga classique. Chaque séance dure environ 1h30. Elle débute et se termine par quelques minutes de relaxation et de méditation – indispensables après une journée de travail bien dense, et le tumulte du métro à l’heure de pointe. L’objectif étant de faire le vide dans sa tête, prendre sa « température intérieure », faire retomber la pression de la journée, et se mettre dans les meilleures conditions physiques et mentales pour « accueillir » le cours.

La différence avec une séance de yoga classique réside surtout dans les types d’exercices, postures et positions de yoga proposés, particulièrement adaptés aux femmes enceintes. Généralement les cours de yoga pré et postnatal sont enseignés selon la Méthode de Gasquet – créée par le Dr. Bernadette de Gasquet, Médecin et Professeur de Yoga, spécialiste de la naissance en pré et en post-partum. Ils permettent de « composer » avec un corps qui change et se transforme pendant plus de 9 mois, de vivre harmonieusement sa grossesse et de se mettre en relation avec son bébé. Un programme fantastique !

Les exercices aident le corps à faire de la place au bébé qui grandit chaque jour, le préparent à l’épreuve de l’accouchement, mais aussi à la maternité future car les cours continuent après la naissance. C’est ce qu’on appelle le yoga postnatal.

Au cours d’une séance de yoga prénatal, les exercices proposés sont : assouplissement du périnée, respiration, étirements pour soulager le corps des petits maux et désagréments du quotidien (dos, sacrum et bassin douloureux, jambes lourdes…) mais aussi pour dégager des zones encombrées (thorax et difficultés respiratoires).

Où pratiquais-tu le yoga prénatal ?

Au cours de ma grossesse, j’ai pratiqué le yoga prénatal à deux endroits différents avec deux professeures extraordinaires, recommandées par ma professeure de yoga « classique », Alexandra Fryda.

J’ai commencé avec la merveilleuse Tatiana Abbey, qui propose ses cours de prénatal le mardi soir à 18h30 ou le jeudi matin à 10h à Pantin. Malheureusement, la distance par rapport à mon domicile m’a obligé à arrêter ses cours au bout du 5ème mois.

Elle m’a alors redirigée vers la fabuleuse Sophie Colombié, qui s’est formée en Inde et en Europe et s’est spécialisée dans l’enseignement du Yoga pour femmes enceintes. Ses cours de prénatal ont lieu tous les mardis de 18h à 19h30 à L’Atelier ZULI (Paris 3) et les jeudis de 11h à 12h30 chez Un Air de Famille (Paris 10).

Quels sont les bienfaits ressentis grâce au yoga prénatal ?

Les bienfaits sont multiples ! Déjà le yoga prénatal m’a permis de vivre ma grossesse de façon harmonieuse, en étant bien dans mon corps et dans ma tête. Grâce à lui, j’ai réussi à appréhender l’accouchement – l’ultime étape – avec beaucoup plus de sérénité. Le corps y est tellement bien préparé ! Notamment le périnée, région phare de la femme enceinte qui, si mal travaillé, est le premier à souffrir du passage du bébé lors de l’accouchement.

Les exercices m’ont permis chaque semaine de me soulager. Car lors de ma grossesse j’ai ressenti plusieurs douleurs au dos, aux côtes et au sacrum – des maux parfaitement normaux au cours de la grossesse, liés au développement de bébé dans le corps et donc aux contraintes qui lui sont imposées.

Enfin, le bienfait principal pour moi, ou en tout cas le plus important, fut d’échapper à l’épisiotomie. Je n’ai pas choisi de suivre des cours de yoga prénatal pour cela exclusivement mais disons que c’était une des principales motivations ! Quand j’ai commencé les cours je n’ai d’ailleurs pas été déçue car aussi bien Tatiana que Sophie ont fait leur fierté de n’avoir quasiment aucune élève ayant subi une épisiotomie suite à leurs cours. J’en ai fait l’expérience et le résultat est garanti !

Le yoga prénatal t’a-t-il aidé durant ton accouchement ? 

Pour la dernière raison évoquée plus haut, oui : indéniablement.

Néanmoins, très honnêtement, pour le reste je ne sais pas vraiment… Si cela m’a aidé, alors c’est inconscient. Et c’est complètement probable que j’ai fait des choses, ou agit de certaines façons, grâce aux cours de yoga prénatal, qui ont facilité l’accouchement. Mais si c’est le cas, je ne m’en suis pas rendue compte.

Le jour J on est tellement concentrée, absorbée par ce qui est en train de se passer, à essayer de réaliser, de contrôler la douleur, etc… qu’on n’a pas franchement le temps de se remémorer ses cours de yoga prénatal.

As-tu rencontré des difficultés particulières ?

Comme je pratiquais le yoga classique avant de faire du yoga prénatal, non. Même si les deux sont très différents et que les postures n’ont rien à voir, je pense tout de même que ça aide.

Y’a-t-il des précautions particulières à prendre ?

Pas vraiment, car cette pratique est totalement adaptée aux femmes enceintes. La Méthode de Gasquet a été pensée pour elles en prenant soin notamment de protéger le dos et la région abdominale qui peuvent être menés à mal par les postures et positions de yoga traditionnel.

Quelle est la posture de yoga que tu as le plus appréciée ?

La posture du demi-pont ! Celle au cours de laquelle allongé sur le dos, on lève les fesses pour placer une brique juste en bas du dos à la frontière avec le haut des fesses.

J’avais tellement mal dans cette région là et au sacrum… Cette position était vraiment géniale pour me soulager ! Simple mais hyper efficace !

As-tu continué la pratique du yoga après ton accouchement ?

Oui bien sûr ! Juste après mon accouchement j’ai fait quelques séances de yoga postnatal. Génial pour aider le corps à tout remettre en place et en complément des cours de rééducation périnéale.

Aujourd’hui ma fille à 6 mois et j’ai repris les cours de yoga classique.

Coordonnées des professeures de Yoga prénatal :

Tatiana Abbey :

https://www.homeassociation.org

31 bis rue Courtois, Pantin (Métro Eglise de Pantin)

Sophie Colombié

Prénatal : Atelier ZULI – 24 rue Chapon, Paris 3

Postnatal : Un Air de Famille – 26 rue du Château Landon, Paris 10

Les bienfaits du yoga prénatal

Ajouter un avis