Détox du foie : mode d’emploi

Détox du foie : mode d’emploi

Le foie, cet organe mystérieux dont on parle peu, est en réalité un véritable chef d’orchestre. Il est l’organe vital le plus important après le cœur. Aujourd’hui et sans le savoir, nous le sollicitons trop et le maltraitons, que ce soit à travers notre alimentation ou notre hygiène de vie quotidienne. Nous vous livrons aujourd’hui un dossier exclusif sur la détox du foie et nos conseils pour un organe en pleine santé !

Détox du foie : quels sont les signes d’un foie fatigué ?

Un certain nombre de symptômes peuvent indiquer que votre foie est engorgé et a besoin d’une détox :

  • Fatigue chronique
  • Troubles intestinaux dont constipation
  • Allergies saisonnières.
  • Problèmes de peau (boutons, peau grasse, teint terne…) .
  • Douleurs articulaires.
  • Sensibilité aux produits chimiques, aux odeurs ou aux médicaments.
  • Résistance à la perte de poids.
  • Sautes d’humeur fréquentes.
  • Mauvaise haleine.
  • Transpiration excessive et odorante

Qu’est-ce qui perturbe le fonctionnement du foie ?

Il existe de nombreux facteurs qui peuvent perturber le bon fonctionnement de notre principal organe de détoxification

La surcharge pondérale

Un excès de graisse peut s’accumuler dans votre foie et provoquer une maladie hépatique qui entrave le fonctionnement du foie : la stéatose hépatique non alcoolique. L’accumulation de cette graisse entraîne une inflammation du tissu hépatique et des lésions cellulaires identiques à celles causées par une cirrhose.

Excès de sucre

Une trop grande quantité de sucre raffiné peut également être à l’origine de la stéatose hépatique non alcoolique. Pire, certaines recherches montrent que le sucre peut être aussi nocif pour le foie que l’alcool !

Trop d’alcool

Environ 10 à 15 % des grands buveurs développeront des lésions sur le foie. Selon la plupart des études, les femmes ne devraient pas consommer plus d’un verre par jour, et les hommes pas plus de deux.

Exposition aux produits chimiques

Il peut s’agir de pesticides, de produits cosmétiques, de peintures, ou même d’une exposition prolongée à la pollution urbaine. Évitez-les donc autant que possible, et si vous ne pouvez pas le faire, il peut être judicieux d’envisager une détox du foie régulière.

Mauvaise santé intestinale

L’imperméabilité intestinale, causée entre autres par une trop grande consommation de sucres rapides, d’antibiotiques, et par des intolérances alimentaires non traitées (gluten), entraîne la libération dans le sang de toxines pro-inflammatoires qui perturbent le foie.

Détox du foie : les principes à suivre

Adoptez un régime alimentaire adapté

Ce dont vous avez besoin, c’est d’une alimentation saine et équilibrée qui favorise le maintien d’un poids normal et qui contient des nutriments favorisant la santé du foie et des intestins. Selon une étude récente, une perte de 3 à 6 % seulement de votre poids corporel pourrait réduire le taux de graisse du foie de 35 à 40 %, ce qui soulagerait considérablement le principal organe de détoxification de votre corps.

Ainsi, évitez la plupart des aliments transformés, la caféine, l’alcool, et privilégiez les aliments entiers, de préférence biologiques. Misez sur les légumes verts et les légumes racines, les fruits, les céréales complètes, les légumineuses, les noix, les graines et les huiles pauvres en acides gras saturés comme l’huile d’olive ou de colza. Enfin, essayez de vous débarrasser des allergènes et des aliments sources de sensibilité alimentaire comme le gluten. Cela peut aider à guérir les lésions causées à l’intestin et à réduire le nombre de toxines qui pénètrent dans votre système sanguin.

Vous libérerez ainsi votre foie des additifs chimiques et résidus de pesticides qui perturbent son fonctionnement tout en introduisant des aliments à forte densité nutritionnelle qui soutiendront le système hépatique.

Enfin, il est recommandé de boire 8 à 10 verres d’eau filtrée par jour. L’eau chaude (avec ou sans citron) est encore meilleure car elle favorise une bonne digestion et un fonctionnement optimal du système lymphatique, deux éléments qui soutiennent indirectement la santé du foie.

Essayez le jeûne intermittent

Un régime alimentaire riche en nutriments est essentiel. Mais il est particulièrement intéressant d’y associer un jeûne intermittent pour soutenir davantage le foie. En effet, les recherches suggèrent que pendant les périodes de jeûne, les cellules du foie produisent davantage de protéines associées à un meilleur métabolisme des sucres et à une réduction des niveaux de graisse dans le foie.

Des recherches plus approfondies sont nécessaires dans ce domaine, mais un certain nombre d’experts préconisent le jeûne intermittent car les périodes sans nourriture donnent au corps une chance de se réparer et de se nettoyer puisqu’il n’a pas à se concentrer sur notre système digestif ni à lui fournir de l’énergie.

Une bonne introduction au jeûne intermittent est le jeûne de 16 heures, dans lequel vous limitez tous vos repas quotidiens à une fenêtre de huit heures et jeûnez pendant les 16 heures restantes. Essayez-le pendant une semaine ou deux et voyez si vous remarquez des changements d’énergie et d’humeur. Pour des conseils plus spécifiques, consultez notre article sur le  jeûne intermittent.

Détox du Foie : Favorisez les aliments hépato-protecteurs

Le chardon-marie

C’est indiscutablement la star de la détox du foie ! Doté de propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, le Chardon-Marie aide à stimuler la régénération des cellules du foie et à les protéger des dommages induits par la consommation de toxines et d’alcool.

Le curcuma

Des études ont montré que le curcuma et la curcumine protègent contre les lésions du foie en réduisant le stress oxydatif. D’autres recherches suggèrent qu’il stimule la production de bile, le liquide produit par notre foie et qui aide à la digestion des graisses dans l’intestin grêle.

La betterave

Ces racines de couleur rubis contiennent des pigments appelés bétalaïnes, qui favorisent la réparation cellulaire dans le foie grâce à leurs puissantes propriétés antioxydantes. Elles contiennent également de la bétaïne, qui aide les cellules du foie à éliminer les toxines, et de la pectine, un type de fibre qui aide à éliminer les toxines.

Le gingembre

Le gingembre est un hépatoprotecteur. Il permet notamment de lutter contre la stéatose hépatique. Le gingembre peut en effet aider à prévenir ou à traiter cette affection hépatique en réduisant le stress oxydatif sur le foie, en diminuant la résistance à l’insuline et en limitant l’inflammation.

L’artichaut

L’artichaut contient des dérivés phénoliques qui sont utilisés depuis des siècles pour stimuler la production de bile. Or, la bile aide à transporter les toxines afin qu’elles puissent être éliminées de l’organisme.

La carotte

Les carottes sont l’une des principales sources de caroténoïdes, le fameux bêta-carotène que l’organisme transforme en vitamine A. Les caroténoïdes aident à maintenir votre foie en bonne santé car ils stimulent la production de bile.

Les baies

Les myrtilles, les mûres et les framboises, ne sont pas seulement chargées de fibres ! Elles contiennent également des anthocyanines qui ont de puissantes propriétés antioxydantes. De plus, elles éliminent les radicaux libres et ont des propriétés anti-inflammatoires.

Les agrumes

Les citrons, les mandarines et les oranges contiennent un composé appelé D-limonène. Ce dernier aide à ralentir les dommages oxydatifs causés au foie par un régime alimentaire riche en graisses. Ainsi, siroter de l’eau citronnée tout au long de la journée est un excellent moyen de rester hydraté, ce qui favorise l’élimination des toxines de l’organisme.

Testez notre Cure du Foie !

Élaborée avec l’aide d’Audrey Carsalade, naturopathe et auteure du FOIE, votre meilleur allié santé , notre Cure du Foie de 5 jours a pour objectif de détoxifier votre foie et de vous aider à comprendre comment le soigner pendant et après la cure.

  • Composée de jus et de shots riches en végétaux hépato-protecteurs (betteraves, carottes, gingembre et curcuma) et d’une infusion de chardon-marie, la Cure du Foie favorise une meilleure élimination des surcharges (toxines, excès alimentaires, toxiques…) en améliorant le fonctionnement du foie.
  • En plus de consommer des jus qui soutiendront le nettoyage et la purification de votre foie, vous adopterez pendant vos 5 jours de cure une alimentation hypo-toxique. En ingérant un minimum de produits transformés, raffinés, alcoolisés… vous offrez une réelle pause à votre foie.
  • Les jus PAF ne demandent aucun effort de digestion : notre procédé d’extraction à froid permet d’éliminer les fibres des fruits et légumes afin d’assurer une assimilation quasi-immédiate des micronutriments par vos intestins. L’énergie ainsi économisée sera disponible pour la détoxification de votre foie.
  • Enfin, le programme inclut deux jeûnes intermittents guidés pour booster la détoxification de votre foie.
PAF cure du foie