À votre écoute au 01 73 74 71 72
LIVRAISON GRATUITE dès 45€ d’achat
Le Solstice d’Hiver : histoire et rituels modernes autour d’une fête païenne

Le Solstice d’Hiver : histoire et rituels modernes autour d’une fête païenne

Histoires & Traditions

Connaissez-vous la fête de Yule ?

C’est la fête du solstice d’hiver qui célèbre la nuit la plus longue de l’année ! A l’origine, le solstice était fêté par les païens avant l’arrivée du Christianisme et la fête de Noël. Il y a d’ailleurs beaucoup de similarités entre les deux célébrations. Yule tombe généralement entre le 20 et le 22 décembre, à peine quelques jours avant Noël, et se célébrait traditionnellement par une veillée autour du feu.

Que fête-t-on exactement ? Le retour de la Lumière ! Un peu comme la naissance du petit Jésus. A partir du solstice d’hiver et ce jusqu’au solstice d’été, les jours vont commencer à s’allonger. Il faut savoir qu’à l’époque pré-chrétienne, le soleil était révéré comme un dieu. Les croyants pensaient que le soleil était une boule de feu qui roulait dans le ciel, s’éloignant de la terre en hiver et se rapprochant de la terre en été. Le retour du soleil sur l’hémisphère nord était une véritable fête pour les peuples qui souffraient du manque de lumière et de chaleur pendant la longue saison de l’hiver.

De nombreuses traditions sont nées de cette fête et l’entourent encore aujourd’hui :

La tradition de la bûche 

Une des coutumes de Yule était de faire brûler une grande bûche pendant la veillée. Le bois était choisi pendant l’année avec beaucoup de soin puisque la bûche devait brûler toute la nuit. Elle était souvent décorée et gravée de dessins. Ce qui peut nous faire penser à notre tradition contemporaine de bûche de Noël sous forme de dessert ! La coutume voulait qu’on utilise un morceau de bûche de l’année précédente pour allumer celle de la nouvelle année. A la fin de la veillée, les cendres étaient récoltées pour être dispersées autour des maisons en guise de protection pour la nouvelle année.

bûche

La décoration des arbres d’hiver

Une autre tradition de la fête de Yule est celle de la décoration des arbres de fin d’année, que l’on retrouve aujourd’hui avec le sapin de Noël ! Les sapins sont des arbres qui ne changent pas de couleur au cours de l’année, traversant ainsi toutes les saisons, ils représentent l’éternité de la vie. La tradition d’ornement sur les arbres d’hiver a débuté avec la célébration du solstice. On plaçait sur les arbres des décorations colorées, et des symboles d’astres (lune, soleil, étoiles) pour représenter les âmes des personnes décédées au cours de l’année. Les ornements servaient aussi à faire des offrandes aux diverses divinités. C’était une tradition très forte chez les païens !

sapin noël

L’Allumage des bougies

Les quelques nuits qui précèdent le solstice d’hiver sont les plus longues de l’année. Il était coutume d’allumer des bougies pour honorer sa lumière intérieure et fêter le retour de la lumière du soleil dans le ciel.

Bougies

Les couronnes de fin d’année 

Les païens voyaient la vie comme quelque chose de circulaire, un éternel recommencement avec les 4 saisons. Les couronnes de gui et de houx sont le symbole de la roue de l’année avec ses cycles et ses saisons. Le gui est une plante immortelle qui résiste au froid et aux saisons. C’était une plante très révérée par les croyants et les druides.

Couronne de noël

Le Père de l’Hiver

Il y a toujours eu chez les peuples Nordiques et Celtes, cette tradition qu’un Grand Roi de l’Hiver avec une barbe blanche qui donnait des cadeaux aux enfants sans jamais être aperçu. La coutume voulait qu’on lui laisse de quoi boire et manger pendant la nuit. Cet homme s’appelait le Père de l’Hiver, il était accompagné d’elfes ressemblants aux petits lutins qu’on retrouve chez les celtes, vivant dans la forêt avec les fées. Et ses grands cerfs qui tirent les traîneaux ? Si vous connaissez la mythologie du Dieu Cornu, vous reconnaîtrez tout de suite d’où provient l’histoire ! Le Dieu cornu est le dieu de la nature, des forêts, et des animaux. On le retrouve sur les Grottes de Lascaux : moitié homme et moitié cerf.

Les couleurs qui marquent la tradition de Yule sont le rouge, le vert, le blanc, le doré et l’argenté.

Rituels modernes

Le Solstice est la porte d’entrée dans la saison de l’hiver, saison durant laquelle la Terre se met en sommeil pour se ressourcer avant le printemps. Elle nous invite à ralentir et à nous tourner profondément vers notre monde intérieur.

Pour célébrer le passage du solstice d’hiver, voici quelques activités qui vous permettront d’être en lien avec le rythme naturel de l’hiver :

  • Faire du Yin Yoga ou du Yoga restauratif
  • Méditer
  • Marcher dans la nature, contempler, observer
  • Écrire, lire, étudier
  • Faire des bains sonores de gong ou bols chantants
  • Cuisiner, boire du thé & tisanes
  • Allumer plein de bougies
  • Prendre des bains « sacrés » (en y ajoutant des sels, huiles essentielles, fleurs ou feuilles d’herbes médicinales)
  • Dormir, beaucoup !
  • Dire « merci », prendre le temps de la réflexion sur l’année écoulée
  • Dire « je t’aime », prendre conscience de la préciosité de ceux qui nous entourent
Créer un Espace Sacré 

Une jolie façon de matérialiser la saison de l’hiver est de créer chez soi un espace sacré. Quelques jours avant le solstice d’hiver, trouvez un endroit dans votre maison pour vous faire un autel, placez-y des bougies et autres objets rappelant les couleurs et symboles de Yule : du gui, du houx, des branches de conifères (sapins, pins), des pommes de pins, des bâtons de cannelle et pourquoi pas de jolies pierres semi-précieuses. Laissez libre cours à votre imagination et surtout à votre intuition !

L’idée est de garder cet autel en place pendant 12 jours à partir du solstice pour ritualiser ce passage de la fin de l’année et l’entrée dans la nouvelle.

espace sacré

Le Smudge

Le smudge est un rituel de purification qui permet de nettoyer et d’harmoniser les énergies d’un lieu ou de soi-même. Faîtes brûler un bâton de sauge ou de palo santo (bois sacré d’Amérique du Sud) et diffusez la fumée autour de votre corps, pour nettoyer votre corps énergétique en cette fin d’année.

Vous pouvez aussi, en cette saison, faire brûler un bâton cannelle ! Elle invoque la protection pour la nouvelle année.

smudge

Le Bain Sacré

Si vous avez la chance d’avoir une baignoire chez vous, le solstice d’hiver est le moment parfait pour un rituel de bain sacré !

Remplissez votre baignoire d’eau et ajoutez-y :

  • du thym et / ou du romarin ;
  • des feuilles d’eucalyptus ;
  • quelques pétales de rose ;
  • des sels de bain epsom ou de l’himalaya.

Si vous êtes fans de litho-thérapie, placez quelques quartz de cristal de roche autour de votre baignoire.

Allumez une bougie et rentrez dans votre bain.

Pratiquez une méditation les yeux ouverts en regardant la flamme de la bougie quelques minutes. Vous pouvez plissez légèrement les yeux pour que la flamme se dédouble et vous permette de faire évader votre imagination.

Prenez conscience de votre lumière intérieure et de l’année qui vient de s’écouler.

Repensez à tous les événements qui sont arrivés dans votre vie au cours de l’année, bons comme mauvais, et réfléchissez aux leçons que vous en avez tiré.

Placez vos mains sur votre cœur, fermez les yeux et remerciez les enseignements que vous avez reçu.

Baignez-vous entièrement en plaçant la tête sous l’eau et savourez votre bain !

Alexandra FrydaAuteur : Alexandra FRYDA

Alexandra est facilitatrice de Cercles de Femmes et de Méditation.
Passionnée de spiritualité multiculturelle, Alexandra a pratiqué le Bouddhisme Japonais durant 15 années et s’est formée au Yoga Vinyasa en Indonésie.
Maman d’une petite fille de 7ans, Alexandra manage aujourd’hui un espace de co-meeting aux méthodes de facilitation en entreprise innovantes et révolutionnaires : l’Openmind Kfé.

alexandrafryda@gmail.com
Instagram : https://www.instagram.com/alexandra_fryda/
Site Web : http://moonsisters.fr/
Instagram : https://www.instagram.com/moonsistersparis/

par Alexandra Belin
Responsable Marketing et Communication chez PAF