Métaux lourds : Comment les éliminer et prévenir l’intoxication ?

Métaux lourds : Comment les éliminer et prévenir l’intoxication ?

Saviez-vous que nous nous exposons quotidiennement aux métaux lourds ? Nous les retrouvons partout : Dans l’eau potable, dans les cosmétiques, dans nos plats et même dans nos médicaments. Une surexposition chronique peut causer plusieurs maux et troubles du quotidien. Aujourd’hui, nous vous expliquons comment les éviter, les prévenir ainsi que les éliminer pour mieux prendre soin de votre organisme.

Qu’est-ce qu’un métal lourd ?

Métaux lourds

C’est tout simplement un élément chimique métallique. Par exemple, le zinc, le cuivre, l’aluminium ou encore le mercure sont tous des métaux. Certes le corps a besoin de se ressourcer en éléments comme le zinc ou le cuivre. Or, parfois, il nous arrive d’en consommer beaucoup plus qu’il ne le faut. C’est ce qui les rend justement toxiques pour notre santé.

Ces métaux lourds passent principalement dans notre système à travers notre alimentation, l’eau du robinet, de la pollution, de certains médicaments ou encore de produits cosmétiques ou d’hygiène quotidiens comme les déodorants.

Où est-ce qu’ils se logent ?

Métaux lourds dans le cerveau

Les métaux lourds sont lipophiles, ce qui signifie qu’ils sont attirés par le gras. Ils vont donc se lier aux tissus graisseux de notre corps. Ils se retrouvent par exemple dans le cerveau ou les reins.
Cela ne les empêche pas de se loger également dans les os, ou encore dans les poumons ou le foie

Pourquoi sont-ils dangereux ?

Les effets des métaux lourds

Il y a certains risques liés à une présence trop importante de métaux lourds dans le corps.

Le stress oxydatif

Tout d’abord, en grande quantité dans le corps, les métaux lourds contribuent au stress oxydatif en multipliant les radicaux libres.
Les radicaux libres sont tout simplement des oxydants, c’est-à-dire, des éléments qui provoquent le vieillissement de notre corps. Heureusement, notre corps sait se défendre contre ces éléments, en produisant par lui-même ses propres antioxydants. Ce sont en quelques sortes des « anticorps » spécialement chargés de combattre les oxydants.
Seulement, parfois, la quantité d’oxydants est beaucoup trop élevée. Face à ça, notre corps ne produit pas assez de ses “soldats” pour les combattre. C’est ainsi que les oxydants ont donc le champ libre pour attaquer nos cellules. Ils provoquent donc leur vieillissement prématuré, impactant ainsi nos organes, notre peau et notre équilibre hormonal.

Les inflammations

Les métaux lourds sont aussi à l’origine de plusieurs inflammations du quotidien. On cite les maladies inflammatoires chroniques comme les rhumatismes, les troubles de la digestion, et même les allergies. Ils affaiblissent aussi notre système immunitaire, ce qui fragilise notre corps face aux infections et agressions extérieures.

Les troubles cognitifs et hormonaux

Logés dans le cerveau, les métaux lourds nuisent aux facultés de concentration et de réflexion. Ils peuvent aussi produire de l’anxiété ou encore de la dépression. On se sent alors irrité, fatigué, le “cerveau dans le brouillard” et peu énergétique. De plus, agissant comme des perturbateurs endocriniens, ils déstabilisent très vite le système hormonal. Cela crée donc des troubles tels que l’obésité, le diabète, le dérèglement de la thyroïde ou encore des troubles du sommeil.

Maintenant que l’on comprend l’impact des métaux lourds sur notre santé, comment pouvons-nous nous en protéger?

Nos conseils

Je me protège au quotidien : J’adopte des habitudes plus saines

Pour prévenir l’intoxication aux métaux lourds, on fait des choix de vie plus sains :

Se gratter la langue : C’est une pratique qui peut paraître anodine, mais elle est extrêmement importante pour le bien-être de notre corps. Pendant la nuit, le corps se détoxifie et libère les déchets qui parfois se retrouvent logés sur la langue, au réveil. Il faut donc se nettoyer la langue avec un gratte-langue juste avant de se brosser les dents pour enlever tout résidu.

Boire des jus de légumes : Au réveil, on commence sa journée par un jus de légumes ou un shot épicé. On opte pour des jus verts comme ESPOIR, GRATITUDE ou un shot au gingembre L’ABSOLU. On attend ensuite 30 minutes avant de prendre son premier repas de la journée.

Manger BIO : On évite les pesticides, la pollution et les traces de métaux lourds absorbés par les aliments depuis le sol.

Bien manger : Le poisson contient souvent une grande quantité de mercure. Il faut donc limiter sa consommation, ou opter pour du maquereaux ou des sardines, peu concentrés en métaux.
En préparant à manger, on évite de cuire les aliments dans du papier aluminium, ou au micro-ondes.

Filtrer son eau potable ou boire de l’eau de source: Aujourd’hui, on utilise encore les sels d’aluminium pour clarifier l’eau du robinet. Ces métaux sont néfastes et sont donc à éviter tant que possible ! On utilise alors une carafe filtrante à la maison, pratique et efficace. Dehors, on pense à prendre une gourde filtrante aussi, pour être prêt à s’hydrater partout !

Trier les produits cosmétiques : Déodorants, shampoings, crèmes hydratantes… Ces produits n’y échappent pas non plus. On évite par exemple d’utiliser du dentifrice de grandes surfaces. Il est préférable d’en choisir avec une composition “clean” comme le dentifrice Meswak de Kerala Nature. On fait de même pour le déodorant, en optant pour des marques clean comme Schmidt’s. Il faut bien lire les listes d’ingrédients présents dans les produits qu’on utilise au quotidien pour choisir des compositions saines. On se réfère par exemple au site de l’INCI Beauty pour connaître le degré de toxicité des ingrédients et savoir lesquels éviter.

Abandonner le tabac : Ce n’est pas pour rien que la cigarette est déconseillée. Rien que sa fumée contient des métaux tels que le nickel, le chrome, le plomb et le cadmium. De plus, elle libère des radicaux libres, qui une fois introduits dans le corps, contribuent à la dégénérescence prématurée de l’organisme. 

Je nettoie et garde mes émonctoires en bon état pour évacuer les métaux lourds

Les fruits, légumes et plantes contre les métaux doux

Avant de penser à éliminer les métaux lourds, il faut d’abord s’assurer que notre corps en soit capable

Connaissez-vous nos 5 émonctoires ? 

Un émonctoire est une sortie d’évacuation dont dispose notre corps pour se débarrasser des déchets. Nous comptons 5 émonctoires : La peau, les poumons, les reins et le système intestinal (les intestins et le foie)

Or, il arrive parfois que ces filtres soient encrassés, ce qui les affaiblie et les rend inefficaces. Ceci arrive lorsque notre corps est surchargé face à la quantité de déchets qu’il doit filtrer. 

Pour encourager leurs fonctions, il faut penser à détoxifier nos organes émonctoires en permanence. L’idéal, c’est de boire au quotidien des jus de légumes et de fruits. Les vitamines, oligo-éléments et enzymes contenus dans les jus soutiennent l’activité de nos organes émonctoires. En consommant des jus de légumes surtout, on les assainit, on les détoxifie et on leur donne donc les bons outils pour faire leur travail sur le long terme.

Si nos émonctoires ne remplissent pas leur fonction, les métaux lourds seront certes délogés, mais ne pourront pas être correctement évacués du corps.

Je consomme les bons aliments pour déloger les métaux lourds

Pour prévenir l’intoxication et favoriser l’élimination des métaux lourds dans le corps, on privilégie des aliments avec des propriétés absorbantes. Certains aliments sont capables de capter les métaux lourds, ou de les séparer des tissus de notre organisme. Le corps les évacue ensuite de manière naturelle. C’est ce qu’on appelle la chélation.

Aujourd’hui, on a beaucoup recours à la chlorelle pour détoxifier le corps des métaux lourds. C’est une algue verte, similaire à la spiruline, mais qui contient plus de chlorophylle. Ceci lui confère une efficacité plus prononcée contre les métaux lourds. 

En parallèle, les aliments comme la coriandre, la spiruline, le gingembre, l’ail, le persil, le chou kale et les épinards sont à privilégier. La fraise est également réputée pour adhérer au mercure et le faire évacuer naturellement.

Le psyllium est aussi puissamment efficace. Doté de fibres très solides, il absorbe les métaux lourds dans le système digestif. Ils sont ensuite drainés par le corps.

Je fais une cure 2 fois par an : 

Pour aider le corps à éliminer les métaux lourds sur le long terme, on pense aussi à suivre une cure de jus et de compléments superfoods, au moins 2 fois dans l’année.

On commence par faire une cure de Jeûne Liquide de 3 jours, pour bien libérer les émonctoires. On recommande aussi de se faire des tisanes de Chardon-Marie pour renforcer et soutenir l’activité du foie. 

Ensuite, pendant 3 semaines, on prend 1 shot L’ABSOLU tous les matins à jeun, dans lequel on ajoute 1 c.a.c du mix superfoods SUPER GREEN. Pour plus d’efficacité, on renforce la cure en prenant un deuxième shot au cours de la journée.

Enfin, si vous faites face à une réelle intoxication aux métaux lourds, il faut prendre ça sérieusement et consulter un naturopathe pour se guérir !

Ajouter un avis