Dosha : améliorez votre sommeil grâce à l’Ayurvéda

Dosha : améliorez votre sommeil grâce à l’Ayurvéda

Le sommeil est un élément essentiel pour une vie en bonne santé. En effet, il donne à notre corps et à notre esprit le temps de se recharger, améliore nos fonctions cérébrales et nous aide même à maintenir un système immunitaire performant. Mais saviez-vous qu’en fonction de votre dosha, l’ayurvéda peut améliorer notre sommeil ?

Qu’est ce que l’Ayurvéda ?

L’Ayurveda est un système de médecine holistique indienne qui remonte à plus de 5 000 ans. Basé sur l’idée d’équilibrer des éléments du corps, il met l’accent sur les pratiques préventives pour maintenir le corps en bonne santé.

Beaucoup de ces pratiques dépendent des doshas : vata, pitta et kapha. Selon l’ayurvéda, chaque personne possède en effet les trois doshas, mais l’un d’entre eux est plus important. De ces « types de dosha » découlent des recommandations personnalisées en matière d’alimentation, d’exercice physique, mais également de sommeil.

Ainsi, en connaissant notre « type de sommeil » et en agissant sur lui, nous pouvons tous dormir un peu plus facilement !

dosha

Vata : le dosha du sommeil inquiet

Le Vata est associé à l’air et à l’espace. Ce type est synonyme de mouvement, d’énergie, de flexibilité et de créativité.

La personnalité du dormeur Vata est « inquiète ». Leur esprit se déplace à des millions de kilomètres à l’heure et, même s’ils essaient de se détendre, leur esprit continue de tourner. Ce type de dormeur tirera vraiment profit d’une routine nocturne ! Il devrait donc essayer de tenir un journal ou de prendre un bain avant de se coucher. En effet, le fait d’avoir une routine à une heure fixe chaque nuit aidera le corps à apprendre à reconnaître le moment d’aller au lit.

Pitta : le dosha des oiseaux de nuit

Les Pittas sont de véritables « oiseaux de nuit ». Ce type est associé au feu, et les Pittas sont souvent très performants et constamment occupés. Il peut donc être difficile de s’installer quand l’heure du coucher arrive.

Les Pittas ont souvent un second pic d’énergie vers 21h, même si ils éprouvent une grande fatigue en fin d’après-midi. C’est pourquoi il est absolument nécessaire de s’éloigner de toute source d’excitation à l’approche du coucher. Même une faible lumière bleue retarde la production de mélatonine ! Si vous allumez vos appareils pour vous détendre, vous finirez donc par faire le contraire et retarder votre sommeil.  Ainsi, vous devrez absolument arrêter l’exposition aux écrans 90 minutes avant l’heure à laquelle vous pensez aller vous coucher.

Pour atténuer ce problème, anticipez un maximum cette deuxième poussée d’énergie et évertuez-vous à vous impliquer dans des activités sans écran, comme coudre ou lire un livre.

Kapha : le dosha du sommeil de plomb

Liés à la terre, les Kaphas dorment beaucoup mais sont souvent fatigués. Généralement calmes et faciles à vivre, les kaphas peuvent être enclins à la léthargie et à la stagnation.

Dans l’Ayurvéda, les Kaphas se sentent souvent très lourds, fatigués et somnolents. Ils dorment pendant de longues périodes mais se réveillent toujours léthargiques. Cela peut être un signe qu’ils ont des problèmes de sommeil plus profonds, comme l’apnée du sommeil ou d’autres troubles du sommeil.

La fatigue constante peut être causée par un certain nombre de choses, allant d’une carence en nutriments à une mauvaise santé intestinale. Comme pour toute chose, si des symptômes gênants comme le manque de sommeil et la fatigue se prolongent, il faut consulter un professionnel de santé.

Ajouter un avis